Autre

La nourriture digne d'Instagram est une tendance qui définira les années 2010


istock.com/TARIK KIZILKAYA

Il est difficile de penser à la façon dont les années 2010 seront réduites aux stéréotypes alors que la décennie est à peine dans notre rétroviseur. Mais pensez aux années 80 : ça devait être plus que des justaucorps de couleur néon, Ecto Cooler, Madonna et PacMan, non ? Pourtant, c'est tout ce dont nous nous souvenons lorsque nous organisons une fête sur le thème des années 80. En ce qui concerne les tendances, en particulier les tendances alimentaires, qui viendront définir les années 2010, une sort du lot : les plats dignes d'Instagram.

Le seul restaurant que vous devez visiter dans chaque état

La présentation des aliments a atteint son apogée, non seulement pour les chefs, mais pour les personnes ordinaires et les influenceurs en herbe, dans les années 2010. Allez dans les meilleurs restaurants du coin, et avant que les gens ne plongent dans leur repas, ils sortent leur smartphone et prennent une photo rapide pour le "Gram". Il n'est même pas particulièrement inhabituel de voir quelqu'un apporter son assiette à une fenêtre à proximité ou éteindre une lampe portative dans un restaurant donné pour obtenir le meilleur éclairage possible pour son instantané.

Lorsque vous regardez les plats les plus populaires de la décennie et les aliments qui ont explosé sur la scène culinaire, ils semblent tous avoir cette qualité photographique. Toasts à l'avocat, bols à smoothie, bols à poke, milkshakes garnis de tranches de gâteau et de bonbons et plats mashup sauvages comme les hamburgers ramen, les cronuts ou les burritos à sushi ont tous une esthétique jolie ou bizarre qui ne demande qu'à être partagée avec le monde.

Si vous êtes allé à un mariage et qu'il y avait un gâteau nu que vous n'avez pas photographié, y êtes-vous allé du tout ?

Dans 20 ans environ, lorsque nos enfants et petits-enfants organiseront une fête sur le thème des années 2010 pour leurs amis d'université et qu'ils vous demanderont quels aliments ils devraient préparer, assurez-vous qu'ils ont de la griffe blanche, du kombucha, du maïs soufflé au cornichon et des biscuits comestibles. pâte et, bien sûr, tout ce à quoi ressemble un téléphone avec appareil photo à l'avenir à portée de main. Après tout, ce ne sont là que quelques-unes des tendances alimentaires les plus importantes et les plus folles des années 2010.


C'est la nourriture américaine la plus emblématique de chaque décennie

Il est difficile de croire qu'il fut un temps où les salades à base de gélatine étaient un repas populaire, mais c'est vrai.

Beaucoup d'aliments que nous considérons maintenant comme bizarres étaient autrefois les piliers du régime américain.

Nous avons discuté avec l'historien de l'alimentation et auteur de « Food in America », Andrew F. Smith, et avons effectué certaines de nos propres recherches pour trouver les aliments emblématiques des 11 dernières décennies.

Continuez à faire défiler pour voir certains des aliments qui ont défini les 100 dernières années.

Années 1910 : Cracker Jack

Selon Smith, Cracker Jack a été le premier casse-croûte commercial. Le mélange de maïs soufflé et d'arachide enrobé de caramel a été lancé en 1896 et, en 1916, il s'agissait de la collation la plus vendue au monde.

Années 1920 : Barres chocolatées

Les années 1920 ont entraîné la prohibition, mais elles ont également entraîné l'avènement de la société Mars, selon Smith. La société a été fondée en 1922 et a créé Milky Way en 1923. Elle a ensuite créé Snickers - qui est depuis resté la barre chocolatée la plus populaire aux États-Unis - et Three Musketeers au début des années 1930.

Parmi les autres friandises inventées dans les années 20, citons Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar et Babe Ruth.

Années 30 : Salades et ragoûts congelés

La Grande Dépression a changé la façon dont les femmes cuisinaient. Parce que de nombreuses femmes avaient des emplois pendant cette période, l'efficacité est devenue une priorité principale dans la cuisine. Les casseroles – comme les nouilles aux haricots verts et au thon – étaient faciles à préparer et servaient de moyen créatif de réutiliser toutes sortes de restes dans un nouveau repas.

La gélatine est devenue une base populaire de nombreux repas au cours des années 30 grâce au fait qu'elle était une bonne source de protéines, mais peu coûteuse. Selon l'« Encyclopédie d'Oxford de la nourriture et des boissons en Amérique », près d'un tiers de toutes les recettes de livres de cuisine de cette période étaient à base de gélatine. Les repas consistaient souvent en anneaux de gélatine entourant une poignée de fruits, de légumes, d'œufs, d'olives et plus encore.

Années 1940 : Jus d'orange surgelé

Smith dit que les aliments surgelés ont pris leur essor après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant cette période, les réfrigérateurs n'avaient pas de congélateurs assez grands pour stocker beaucoup de choses.

En 1946, un homme du nom de Jack Fox a créé la société Minute Maid, selon Smith. Minute Maid a fabriqué le tout premier concentré de jus d'orange congelé. Cette alternative en conserve était bon marché, durait longtemps et avec l'ajout d'eau seulement, les consommateurs pouvaient avoir du jus d'orange en quelques minutes.

Années 1950 : dîners télévisés

CALIFORNIE. Swanson Co a commencé à préparer des dîners télévisés en 1950. Les plats surgelés comprenaient de la dinde, puis du poulet et du bœuf, qui ne nécessitaient qu'une courte durée de cuisson avant d'être prêts à être consommés. Les dîners ont pris rapidement. Selon Smith, en 1956, Swanson a vendu un total de 13 millions de dîners télévisés.

Smith dit que les repas ont été calqués sur les repas des compagnies aériennes, qui ont été servis dans des plateaux en aluminium, ce qui leur permet d'être réchauffés et servis rapidement. Les repas ont également coïncidé avec la montée en popularité de la télévision, d'où leur nom.

Années 60 : Bœuf Wellington

Selon Smith, ce plat extravagant de bœuf recouvert de foie gras ou de champignons et cuit dans une pâte feuilletée est devenu un plat de fête populaire dans les années 60. Il servait de preuve que l'hôtesse qui le servait était de grande classe.

Malgré le fait que beaucoup de gens pensent que le plat porte le nom d'un duc anglais, la recette était beaucoup plus populaire en Amérique qu'en Angleterre. Il a même été présenté dans le "White House Cookbook" en 1968.

Années 1970 : Smoothies

Bien que les smoothies aient été inventés dans les années 1930 (lorsque le mélangeur est sorti pour la première fois), Smith dit que les smoothies n'ont vraiment gagné en popularité que dans les années 70. Les végétariens avaient saisi la tendance plus tôt, dans les années 60, mais la boisson fruitée et mélangée n'a pas gagné en popularité jusqu'à ce qu'elle arrive dans les centres commerciaux dans les années 70. Les smoothies ont ensuite fait leur grand retour au début des années 2000.

Années 1980 : Pops au Jell-O Pudding

Parallèlement à la popularisation du terme « nourriture réconfortante », les années 80 ont vu une augmentation des collations sucrées comme les Jell-O Pudding Pops. Les pops étaient annoncés comme du « pudding congelé sur un bâton » qui était fait avec 60 % de lait écrémé.

Bill Cosby était le visage et la voix derrière cette collation glacée, qui, à la consternation d'innombrables personnes, a été abandonnée dans les années 90 (bien que Popsicle les ait ramenées en 2004). Une autre collation sucrée qui a marqué les années 80 était les Fruit Roll Ups.

Années 90 : Déjeuner

Le déjeuner de rêve de tous les écoliers, les Lunchables étaient des kits de déjeuner de bricolage qui vous permettaient de construire votre propre pizza ou simplement de déguster des craquelins et du fromage. Les emballages comprenaient des ingrédients de marques populaires comme le fromage Kraft râpé (les déjeuners étaient fabriqués par Kraft Heinz) et les craquelins Ritz.

Mis à part le fait qu'ils se composaient en grande partie d'aliments fortement transformés, Lunchables a permis aux parents occupés d'éviter d'avoir à préparer un sac brun pour leur enfant.

Années 2000 : Cupcakes

Les cupcakes existent depuis un certain temps, mais ce n'est que dans la première décennie des années 2000 que le dessert a connu un véritable boom de popularité. Sprinkles, l'une des premières boulangeries à cupcakes, a ouvert ses portes à Beverly Hills en 2005. Quatre ans plus tard, Baked By Melissa a commencé à vendre les délicieux cupcakes pour lesquels ils sont maintenant connus. La même année, le premier épisode de "Cupcake Wars" a été diffusé, une émission de téléréalité de concours de pâtisserie dans laquelle les concurrents s'affrontaient pour faire le meilleur cupcake.

Années 2010 : chou frisé

Les dernières années ont été marquées par un certain nombre de tendances en matière d'aliments santé, notamment une évolution vers les salades et les bols à base de céréales. Ce changement, ainsi qu'une augmentation de la popularité sur les marchés de producteurs et des produits frais qu'on y trouve, a conduit au règne du chou frisé comme aliment santé du moment. Les salades Kale Caesar sont devenues monnaie courante sur de nombreux menus de restaurants, et les gens ont commencé à porter des chemises arborant "Kale" ou "manger plus de chou frisé".

MAINTENANT REGARDER: Le Chef'n LooseLeaf effeuille les légumes verts comme le chou frisé

S'abonner à INITIÉ sur YouTube pour plus de superbes vidéos !


C'est la nourriture américaine la plus emblématique de chaque décennie

Il est difficile de croire qu'il fut un temps où les salades à base de gélatine étaient un repas populaire, mais c'est vrai.

Beaucoup d'aliments que nous considérons maintenant comme bizarres étaient autrefois les piliers du régime américain.

Nous avons discuté avec l'historien de l'alimentation et auteur de « Food in America », Andrew F. Smith, et avons effectué certaines de nos propres recherches pour trouver les aliments emblématiques des 11 dernières décennies.

Continuez à faire défiler pour voir certains des aliments qui ont défini les 100 dernières années.

Années 1910 : Cracker Jack

Selon Smith, Cracker Jack a été le premier casse-croûte commercial. Le mélange de maïs soufflé et d'arachide enrobé de caramel a été lancé en 1896 et, en 1916, il s'agissait de la collation la plus vendue au monde.

Années 1920 : Barres chocolatées

Les années 1920 ont entraîné la prohibition, mais elles ont également entraîné l'avènement de la société Mars, selon Smith. La société a été fondée en 1922 et a créé Milky Way en 1923. Elle a ensuite créé Snickers - qui est depuis resté la barre chocolatée la plus populaire aux États-Unis - et Three Musketeers au début des années 1930.

Parmi les autres friandises inventées dans les années 20, citons Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar et Babe Ruth.

Années 30 : Salades et ragoûts congelés

La Grande Dépression a changé la façon dont les femmes cuisinaient. Parce que de nombreuses femmes avaient des emplois pendant cette période, l'efficacité est devenue une priorité principale dans la cuisine. Les casseroles – comme les nouilles aux haricots verts et au thon – étaient faciles à préparer et servaient de moyen créatif de réutiliser toutes sortes de restes dans un nouveau repas.

La gélatine est devenue une base populaire de nombreux repas au cours des années 30 grâce au fait qu'elle était une bonne source de protéines, mais peu coûteuse. Selon l'« Encyclopédie d'Oxford sur la nourriture et les boissons en Amérique », près d'un tiers de toutes les recettes de livres de cuisine de cette période étaient à base de gélatine. Les repas consistaient souvent en anneaux de gélatine entourant une poignée de fruits, de légumes, d'œufs, d'olives et plus encore.

Années 1940 : Jus d'orange surgelé

Smith dit que les aliments surgelés ont pris leur essor après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant cette période, les réfrigérateurs n'avaient pas de congélateurs assez grands pour stocker beaucoup de choses.

En 1946, un homme du nom de Jack Fox a créé la société Minute Maid, selon Smith. Minute Maid a fabriqué le tout premier concentré de jus d'orange congelé. Cette alternative en conserve était bon marché, durait longtemps et avec l'ajout d'eau uniquement, les consommateurs pouvaient avoir du jus d'orange en quelques minutes.

Années 1950 : dîners télévisés

CALIFORNIE. Swanson Co a commencé à préparer des dîners télévisés en 1950. Les plats surgelés comprenaient de la dinde, et plus tard du poulet et du bœuf, qui ne nécessitaient qu'une courte durée de cuisson avant d'être prêts à être consommés. Les dîners ont pris rapidement. Selon Smith, en 1956, Swanson a vendu un total de 13 millions de dîners télévisés.

Smith dit que les repas ont été calqués sur les repas des compagnies aériennes, qui ont été servis dans des plateaux en aluminium, ce qui leur permet d'être réchauffés et servis rapidement. Les repas ont également coïncidé avec la montée en popularité de la télévision, d'où leur nom.

Années 60 : Bœuf Wellington

Selon Smith, ce plat extravagant de bœuf recouvert de foie gras ou de champignons et cuit dans une pâte feuilletée est devenu un plat de fête populaire dans les années 60. Cela servait à prouver que l'hôtesse qui le servait était de grande classe.

Malgré le fait que beaucoup de gens pensent que le plat porte le nom d'un duc anglais, la recette était beaucoup plus populaire en Amérique qu'en Angleterre. Il a même été présenté dans le "White House Cookbook" en 1968.

Années 1970 : Smoothies

Bien que les smoothies aient été inventés dans les années 1930 (lorsque le mélangeur est sorti pour la première fois), Smith dit que les smoothies n'ont vraiment gagné en popularité que dans les années 70. Les végétariens avaient saisi la tendance plus tôt, dans les années 60, mais la boisson fruitée et mélangée n'a pas gagné en popularité jusqu'à ce qu'elle arrive dans les centres commerciaux dans les années 70. Les smoothies ont ensuite fait leur grand retour au début des années 2000.

Années 1980 : Pops au Jell-O Pudding

Parallèlement à la popularisation du terme « nourriture réconfortante », les années 80 ont vu une augmentation des collations sucrées comme les Jell-O Pudding Pops. Les pops étaient annoncés comme du « pudding congelé sur un bâton » qui était fait avec 60 % de lait écrémé.

Bill Cosby était le visage et la voix derrière cette collation glacée, qui, à la consternation d'innombrables personnes, a été abandonnée dans les années 90 (bien que Popsicle les ait ramenées en 2004). Une autre collation sucrée qui a marqué les années 80 était les Fruit Roll Ups.

Années 90 : Déjeuner

Le déjeuner de rêve de tous les écoliers, les Lunchables étaient des kits de déjeuner de bricolage qui vous permettaient de construire votre propre pizza ou simplement de déguster des craquelins et du fromage. Les emballages comprenaient des ingrédients de marques populaires comme le fromage Kraft râpé (les déjeuners étaient fabriqués par Kraft Heinz) et les craquelins Ritz.

Mis à part le fait qu'ils se composaient en grande partie d'aliments fortement transformés, Lunchables a permis aux parents occupés d'éviter d'avoir à préparer un sac brun pour leur enfant.

Années 2000 : Cupcakes

Les cupcakes existent depuis un certain temps, mais ce n'est que dans la première décennie des années 2000 que le dessert a connu un véritable boom de popularité. Sprinkles, l'une des premières boulangeries à cupcakes, a ouvert ses portes à Beverly Hills en 2005. Quatre ans plus tard, Baked By Melissa a commencé à vendre les délicieux cupcakes pour lesquels ils sont maintenant connus. La même année, le premier épisode de "Cupcake Wars" a été diffusé, une émission de téléréalité de concours de pâtisserie dans laquelle les concurrents s'affrontaient pour faire le meilleur cupcake.

Années 2010 : chou frisé

Les dernières années ont été marquées par un certain nombre de tendances en matière d'aliments santé, notamment une évolution vers les salades et les bols à base de céréales. Ce changement, ainsi qu'une augmentation de la popularité sur les marchés de producteurs et des produits frais qui s'y trouvent, a conduit au règne du chou frisé comme aliment santé du moment. Les salades Kale Caesar sont devenues monnaie courante sur de nombreux menus de restaurants, et les gens ont commencé à porter des chemises arborant "Kale" ou "manger plus de chou frisé".

MAINTENANT REGARDER: Le Chef'n LooseLeaf effeuille les légumes verts comme le chou frisé

S'abonner à INITIÉ sur YouTube pour plus de superbes vidéos !


C'est la nourriture américaine la plus emblématique de chaque décennie

Il est difficile de croire qu'il fut un temps où les salades à base de gélatine étaient un repas populaire, mais c'est vrai.

De nombreux aliments que nous considérons maintenant comme étranges étaient autrefois les piliers du régime américain.

Nous avons parlé avec l'historien de l'alimentation et auteur de « Food in America », Andrew F. Smith, et avons effectué certaines de nos propres recherches pour trouver les aliments emblématiques des 11 dernières décennies.

Continuez à faire défiler pour voir certains des aliments qui ont défini les 100 dernières années.

Années 1910 : Cracker Jack

Selon Smith, Cracker Jack a été le premier casse-croûte commercial. Le mélange de maïs soufflé et d'arachide enrobé de caramel a été lancé en 1896 et, en 1916, il s'agissait de la collation la plus vendue au monde.

Années 1920 : Barres chocolatées

Les années 1920 ont entraîné la prohibition, mais elles ont également entraîné l'avènement de la société Mars, selon Smith. La société a été fondée en 1922 et a créé Milky Way en 1923. Elle a ensuite créé Snickers - qui est depuis resté la barre chocolatée la plus populaire aux États-Unis - et Three Musketeers au début des années 1930.

Parmi les autres friandises inventées dans les années 20, citons Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar et Babe Ruth.

Années 30 : Salades et ragoûts congelés

La Grande Dépression a changé la façon dont les femmes cuisinaient. Parce que de nombreuses femmes avaient des emplois pendant cette période, l'efficacité est devenue une priorité principale dans la cuisine. Les casseroles – comme les nouilles aux haricots verts et au thon – étaient faciles à préparer et servaient de moyen créatif de réutiliser toutes sortes de restes dans un nouveau repas.

La gélatine est devenue une base populaire de nombreux repas au cours des années 30 grâce au fait qu'elle était une bonne source de protéines, mais peu coûteuse. Selon l'« Encyclopédie d'Oxford sur la nourriture et les boissons en Amérique », près d'un tiers de toutes les recettes de livres de cuisine de cette période étaient à base de gélatine. Les repas consistaient souvent en anneaux de gélatine entourant une poignée de fruits, de légumes, d'œufs, d'olives et plus encore.

Années 40 : Jus d'orange surgelé

Smith dit que les aliments surgelés ont pris leur essor après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant cette période, les réfrigérateurs n'avaient pas de congélateurs assez grands pour stocker beaucoup de choses.

En 1946, un homme du nom de Jack Fox a créé la société Minute Maid, selon Smith. Minute Maid a fabriqué le tout premier concentré de jus d'orange congelé. Cette alternative en conserve était bon marché, durait longtemps et avec l'ajout d'eau seulement, les consommateurs pouvaient avoir du jus d'orange en quelques minutes.

Années 1950 : dîners télévisés

CALIFORNIE. Swanson Co a commencé à préparer des dîners télévisés en 1950. Les plats surgelés comprenaient de la dinde, et plus tard du poulet et du bœuf, qui ne nécessitaient qu'une courte durée de cuisson avant d'être prêts à être consommés. Les dîners ont pris rapidement. Selon Smith, en 1956, Swanson a vendu un total de 13 millions de dîners télévisés.

Smith dit que les repas ont été calqués sur les repas des compagnies aériennes, qui ont été servis dans des plateaux en aluminium, ce qui leur permet d'être réchauffés et servis rapidement. Les repas ont également coïncidé avec la montée en popularité de la télévision, d'où leur nom.

Années 60 : Bœuf Wellington

Selon Smith, ce plat extravagant de bœuf recouvert de foie gras ou de champignons et cuit dans une pâte feuilletée est devenu un plat de fête populaire dans les années 60. Cela servait à prouver que l'hôtesse qui le servait était de grande classe.

Malgré le fait que beaucoup de gens pensent que le plat porte le nom d'un duc anglais, la recette était beaucoup plus populaire en Amérique qu'en Angleterre. Il a même été présenté dans le "White House Cookbook" en 1968.

Années 1970 : Smoothies

Bien que les smoothies aient été inventés dans les années 1930 (lorsque le mélangeur est sorti pour la première fois), Smith dit que les smoothies n'ont vraiment gagné en popularité que dans les années 70. Les végétariens avaient saisi la tendance plus tôt, dans les années 60, mais la boisson fruitée et mélangée n'a pas gagné en popularité jusqu'à ce qu'elle arrive dans les centres commerciaux dans les années 70. Les smoothies ont ensuite fait leur grand retour au début des années 2000.

Années 1980 : Pops au Jell-O Pudding

Parallèlement à la popularisation du terme « nourriture réconfortante », les années 80 ont vu une augmentation des collations sucrées comme les Jell-O Pudding Pops. Les pops étaient annoncés comme du « pudding congelé sur un bâton » qui était fait avec 60 % de lait écrémé.

Bill Cosby était le visage et la voix derrière cette collation glacée, qui, à la consternation d'innombrables personnes, a été abandonnée dans les années 90 (bien que Popsicle les ait ramenées en 2004). Une autre collation sucrée qui a marqué les années 80 était les Fruit Roll Ups.

Années 90 : Déjeuner

Le déjeuner de rêve de tous les écoliers, les Lunchables étaient des kits de déjeuner de bricolage qui vous permettaient de construire votre propre pizza ou simplement de déguster des craquelins et du fromage. Les emballages comprenaient des ingrédients de marques populaires comme le fromage Kraft râpé (les déjeuners étaient fabriqués par Kraft Heinz) et les craquelins Ritz.

Mis à part le fait qu'ils se composaient en grande partie d'aliments fortement transformés, Lunchables a permis aux parents occupés d'éviter d'avoir à préparer un sac brun pour leur enfant.

Années 2000 : Cupcakes

Les cupcakes existent depuis un certain temps, mais ce n'est que dans la première décennie des années 2000 que le dessert a connu un véritable boom de popularité. Sprinkles, l'une des premières boulangeries à cupcakes, a ouvert ses portes à Beverly Hills en 2005. Quatre ans plus tard, Baked By Melissa a commencé à vendre les délicieux cupcakes pour lesquels ils sont maintenant connus. La même année, le premier épisode de "Cupcake Wars" a été diffusé, une émission de téléréalité de concours de pâtisserie dans laquelle les concurrents s'affrontaient pour faire le meilleur cupcake.

Années 2010 : chou frisé

Les dernières années ont été marquées par un certain nombre de tendances en matière d'aliments santé, notamment une évolution vers les salades et les bols à base de céréales. Ce changement, ainsi qu'une augmentation de la popularité sur les marchés de producteurs et des produits frais qu'on y trouve, a conduit au règne du chou frisé comme aliment santé du moment. Les salades César au chou frisé sont devenues monnaie courante dans de nombreux menus de restaurants, et les gens ont commencé à porter des chemises arborant « Kale » ou « manger plus de chou frisé ».

MAINTENANT REGARDER: Le Chef'n LooseLeaf effeuille les légumes verts comme le chou frisé

S'abonner à INITIÉ sur YouTube pour plus de superbes vidéos !


C'est la nourriture américaine la plus emblématique de chaque décennie

Il est difficile de croire qu'il fut un temps où les salades à base de gélatine étaient un repas populaire, mais c'est vrai.

De nombreux aliments que nous considérons maintenant comme étranges étaient autrefois les piliers du régime américain.

Nous avons parlé avec l'historien de l'alimentation et auteur de « Food in America », Andrew F. Smith, et avons effectué certaines de nos propres recherches pour trouver les aliments emblématiques des 11 dernières décennies.

Continuez à faire défiler pour voir certains des aliments qui ont défini les 100 dernières années.

Années 1910 : Cracker Jack

Selon Smith, Cracker Jack a été le premier casse-croûte commercial. Le mélange de maïs soufflé et d'arachide enrobé de caramel a été lancé en 1896 et, en 1916, il s'agissait de la collation la plus vendue au monde.

Années 1920 : Barres chocolatées

Les années 1920 ont entraîné la prohibition, mais elles ont également entraîné l'avènement de la société Mars, selon Smith. La société a été fondée en 1922 et a créé Milky Way en 1923. Elle a ensuite créé Snickers - qui est depuis resté la barre chocolatée la plus populaire aux États-Unis - et Three Musketeers au début des années 1930.

Parmi les autres friandises inventées dans les années 20, citons Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar et Babe Ruth.

Années 30 : Salades et ragoûts congelés

La Grande Dépression a changé la façon dont les femmes cuisinaient. Parce que de nombreuses femmes avaient des emplois pendant cette période, l'efficacité est devenue une priorité principale dans la cuisine. Les casseroles – comme les nouilles aux haricots verts et au thon – étaient faciles à préparer et servaient de moyen créatif de réutiliser toutes sortes de restes dans un nouveau repas.

La gélatine est devenue une base populaire de nombreux repas au cours des années 30 grâce au fait qu'elle était une bonne source de protéines, mais peu coûteuse. Selon l'« Encyclopédie d'Oxford sur la nourriture et les boissons en Amérique », près d'un tiers de toutes les recettes de livres de cuisine de cette période étaient à base de gélatine. Les repas consistaient souvent en anneaux de gélatine entourant une poignée de fruits, de légumes, d'œufs, d'olives et plus encore.

Années 40 : Jus d'orange surgelé

Smith dit que les aliments surgelés ont pris leur essor après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant cette période, les réfrigérateurs n'avaient pas de congélateurs assez grands pour stocker beaucoup de choses.

En 1946, un homme du nom de Jack Fox a créé la société Minute Maid, selon Smith. Minute Maid a fabriqué le tout premier concentré de jus d'orange congelé. Cette alternative en conserve était bon marché, durait longtemps et avec l'ajout d'eau seulement, les consommateurs pouvaient avoir du jus d'orange en quelques minutes.

Années 1950 : dîners télévisés

CALIFORNIE. Swanson Co a commencé à préparer des dîners télévisés en 1950. Les plats surgelés comprenaient de la dinde, puis du poulet et du bœuf, qui ne nécessitaient qu'une courte durée de cuisson avant d'être prêts à être consommés. Les dîners ont pris rapidement. Selon Smith, en 1956, Swanson a vendu un total de 13 millions de dîners télévisés.

Smith dit que les repas ont été calqués sur les repas des compagnies aériennes, qui ont été servis dans des plateaux en aluminium, ce qui leur permet d'être réchauffés et servis rapidement. Les repas ont également coïncidé avec la montée en popularité de la télévision, d'où leur nom.

Années 60 : Bœuf Wellington

Selon Smith, ce plat extravagant de bœuf recouvert de foie gras ou de champignons et cuit dans une pâte feuilletée est devenu un plat de fête populaire dans les années 60. Cela servait à prouver que l'hôtesse qui le servait était de grande classe.

Malgré le fait que beaucoup de gens pensent que le plat porte le nom d'un duc anglais, la recette était beaucoup plus populaire en Amérique qu'en Angleterre. Il a même été présenté dans le "White House Cookbook" en 1968.

Années 1970 : Smoothies

Bien que les smoothies aient été inventés dans les années 1930 (lorsque le mélangeur est sorti pour la première fois), Smith dit que les smoothies n'ont vraiment gagné en popularité que dans les années 70. Les végétariens avaient saisi la tendance plus tôt, dans les années 60, mais la boisson fruitée et mélangée n'a pas gagné en popularité jusqu'à ce qu'elle arrive dans les centres commerciaux dans les années 70. Les smoothies ont ensuite fait leur grand retour au début des années 2000.

Années 1980 : Pops au Jell-O Pudding

Parallèlement à la popularisation du terme « nourriture réconfortante », les années 80 ont vu une augmentation des collations sucrées comme les Jell-O Pudding Pops. Les pops étaient annoncés comme du « pudding congelé sur un bâton » qui était fait avec 60 % de lait écrémé.

Bill Cosby était le visage et la voix derrière cette collation glacée, qui, à la consternation d'innombrables personnes, a été abandonnée dans les années 90 (bien que Popsicle les ait ramenées en 2004). Une autre collation sucrée qui a marqué les années 80 était les Fruit Roll Ups.

Années 90 : Déjeuner

Le déjeuner de rêve de tous les écoliers, les Lunchables étaient des kits de déjeuner de bricolage qui vous permettaient de construire votre propre pizza ou simplement de déguster des craquelins et du fromage. Les emballages comprenaient des ingrédients de marques populaires comme le fromage Kraft râpé (les déjeuners étaient fabriqués par Kraft Heinz) et les craquelins Ritz.

Mis à part le fait qu'ils se composaient en grande partie d'aliments fortement transformés, Lunchables a permis aux parents occupés d'éviter d'avoir à préparer un sac brun pour leur enfant.

Années 2000 : Cupcakes

Les cupcakes existent depuis un certain temps, mais ce n'est que dans la première décennie des années 2000 que le dessert a connu un véritable boom de popularité. Sprinkles, l'une des premières boulangeries à cupcakes, a ouvert ses portes à Beverly Hills en 2005. Quatre ans plus tard, Baked By Melissa a commencé à vendre les délicieux cupcakes pour lesquels ils sont maintenant connus. La même année, le premier épisode de "Cupcake Wars" a été diffusé, une émission de téléréalité de concours de pâtisserie dans laquelle les concurrents s'affrontaient pour faire le meilleur cupcake.

Années 2010 : chou frisé

Les dernières années ont été marquées par un certain nombre de tendances en matière d'aliments santé, notamment une évolution vers les salades et les bols à base de céréales. Ce changement, ainsi qu'une augmentation de la popularité sur les marchés de producteurs et des produits frais qui s'y trouvent, a conduit au règne du chou frisé comme aliment santé du moment. Les salades Kale Caesar sont devenues monnaie courante sur de nombreux menus de restaurants, et les gens ont commencé à porter des chemises arborant "Kale" ou "manger plus de chou frisé".

MAINTENANT REGARDER: Le Chef'n LooseLeaf effeuille les légumes verts comme le chou frisé

S'abonner à INITIÉ sur YouTube pour plus de superbes vidéos !


C'est la nourriture américaine la plus emblématique de chaque décennie

Il est difficile de croire qu'il fut un temps où les salades à base de gélatine étaient un repas populaire, mais c'est vrai.

De nombreux aliments que nous considérons maintenant comme étranges étaient autrefois les piliers du régime américain.

Nous avons parlé avec l'historien de l'alimentation et auteur de « Food in America », Andrew F. Smith, et avons effectué certaines de nos propres recherches pour trouver les aliments emblématiques des 11 dernières décennies.

Continuez à faire défiler pour voir certains des aliments qui ont défini les 100 dernières années.

Années 1910 : Cracker Jack

Selon Smith, Cracker Jack a été le premier casse-croûte commercial. Le mélange de maïs soufflé et d'arachide enrobé de caramel a été lancé en 1896 et, en 1916, il s'agissait de la collation la plus vendue au monde.

Années 1920 : Barres chocolatées

Les années 1920 ont entraîné la prohibition, mais elles ont également entraîné l'avènement de la société Mars, selon Smith. La société a été fondée en 1922 et a créé Milky Way en 1923. Elle a ensuite créé Snickers - qui est depuis resté la barre chocolatée la plus populaire aux États-Unis - et Three Musketeers au début des années 1930.

Parmi les autres friandises inventées dans les années 20, citons Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar et Babe Ruth.

Années 30 : Salades et ragoûts congelés

La Grande Dépression a changé la façon dont les femmes cuisinaient. Parce que de nombreuses femmes avaient des emplois pendant cette période, l'efficacité est devenue une priorité principale dans la cuisine. Les casseroles – comme les nouilles aux haricots verts et au thon – étaient faciles à préparer et servaient de moyen créatif de réutiliser toutes sortes de restes dans un nouveau repas.

La gélatine est devenue une base populaire de nombreux repas au cours des années 30 grâce au fait qu'elle était une bonne source de protéines, mais peu coûteuse. Selon l'« Encyclopédie d'Oxford de la nourriture et des boissons en Amérique », près d'un tiers de toutes les recettes de livres de cuisine de cette période étaient à base de gélatine. Les repas consistaient souvent en anneaux de gélatine entourant une poignée de fruits, de légumes, d'œufs, d'olives et plus encore.

Années 40 : Jus d'orange surgelé

Smith dit que les aliments surgelés ont pris leur essor après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant cette période, les réfrigérateurs n'avaient pas de congélateurs assez grands pour stocker beaucoup de choses.

En 1946, un homme du nom de Jack Fox a créé la société Minute Maid, selon Smith. Minute Maid a fabriqué le tout premier concentré de jus d'orange congelé. Cette alternative en conserve était bon marché, durait longtemps et avec l'ajout d'eau seulement, les consommateurs pouvaient avoir du jus d'orange en quelques minutes.

Années 1950 : dîners télévisés

CALIFORNIE. Swanson Co a commencé à préparer des dîners télévisés en 1950. Les plats surgelés comprenaient de la dinde, et plus tard du poulet et du bœuf, qui ne nécessitaient qu'une courte durée de cuisson avant d'être prêts à être consommés. Les dîners ont pris rapidement. Selon Smith, en 1956, Swanson a vendu un total de 13 millions de dîners télévisés.

Smith dit que les repas ont été calqués sur les repas des compagnies aériennes, qui ont été servis dans des plateaux en aluminium, ce qui leur permet d'être réchauffés et servis rapidement. Les repas ont également coïncidé avec la montée en popularité de la télévision, d'où leur nom.

Années 60 : Bœuf Wellington

Selon Smith, ce plat extravagant de bœuf recouvert de foie gras ou de champignons et cuit dans une pâte feuilletée est devenu un plat de fête populaire dans les années 60. Cela servait à prouver que l'hôtesse qui le servait était de grande classe.

Malgré le fait que beaucoup de gens pensent que le plat porte le nom d'un duc anglais, la recette était beaucoup plus populaire en Amérique qu'en Angleterre. Il a même été présenté dans le "White House Cookbook" en 1968.

Années 1970 : Smoothies

Bien que les smoothies aient été inventés dans les années 1930 (lorsque le mélangeur est sorti pour la première fois), Smith dit que les smoothies n'ont vraiment gagné en popularité que dans les années 70. Les végétariens avaient saisi la tendance plus tôt, dans les années 60, mais la boisson fruitée et mélangée n'a pas gagné en popularité jusqu'à ce qu'elle arrive dans les centres commerciaux dans les années 70. Les smoothies ont ensuite fait leur grand retour au début des années 2000.

Années 1980 : Pops au Jell-O Pudding

Parallèlement à la popularisation du terme « nourriture réconfortante », les années 80 ont vu une augmentation des collations sucrées comme les Jell-O Pudding Pops. Les pops étaient annoncés comme du « pudding congelé sur un bâton » qui était fait avec 60 % de lait écrémé.

Bill Cosby était le visage et la voix derrière cette collation glacée, qui, à la consternation d'innombrables personnes, a été abandonnée dans les années 90 (bien que Popsicle les ait ramenées en 2004). Une autre collation sucrée qui a marqué les années 80 était les Fruit Roll Ups.

Années 90 : Déjeuner

Le déjeuner de rêve de tous les écoliers, les Lunchables étaient des kits de déjeuner de bricolage qui vous permettaient de construire votre propre pizza ou simplement de déguster des craquelins et du fromage. Les emballages comprenaient des ingrédients de marques populaires comme le fromage Kraft râpé (les déjeuners étaient fabriqués par Kraft Heinz) et les craquelins Ritz.

Mis à part le fait qu'ils se composaient en grande partie d'aliments fortement transformés, Lunchables a permis aux parents occupés d'éviter d'avoir à préparer un sac brun pour leur enfant.

Années 2000 : Cupcakes

Les cupcakes existent depuis un certain temps, mais ce n'est que dans la première décennie des années 2000 que le dessert a connu un véritable boom de popularité. Sprinkles, l'une des premières boulangeries à cupcakes, a ouvert ses portes à Beverly Hills en 2005. Quatre ans plus tard, Baked By Melissa a commencé à vendre les délicieux cupcakes pour lesquels ils sont maintenant connus. La même année, le premier épisode de "Cupcake Wars" a été diffusé, une émission de téléréalité de concours de pâtisserie dans laquelle les concurrents s'affrontaient pour faire le meilleur cupcake.

Années 2010 : chou frisé

Les dernières années ont été marquées par un certain nombre de tendances en matière d'aliments santé, notamment une évolution vers les salades et les bols à base de céréales. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


This is the most iconic American food from every decade

It's hard to believe that there was time when gelatin-based salads were a popular meal, but it's true.

Plenty of foods we now consider weird were once mainstays in the American diet.

We spoke with food historian and author of "Food in America," Andrew F. Smith, and did some of our own research to find the foods that were iconic throughout the last 11 decades.

Keep scrolling to see some of the foods that defined the past 100 years.

1910s: Cracker Jack

According to Smith, Cracker Jack was the first commercial snack food. The caramel-coated popcorn and peanut mix launched in 1896, and by 1916 it was the largest-selling snack food in the world.

1920s: Candy bars

The 1920s brought on Prohibition, but it also brought on the advent of Mars Company, according to Smith. The company was founded in 1922, and created Milky Way in 1923. It went on to create Snickers — which has since remained the most popular candy bar in the US — and Three Musketeers in the early 1930s.

Other candy bars invented during the '20s include Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar, and Babe Ruth.

1930s: Congealed salads and casseroles

The Great Depression changed the way that women cooked. Because many women had jobs during this time period, efficiency became a main priority in the kitchen. Casseroles — like green bean and tuna noodle — were easy to prepare and served as a creative way to repurpose all kinds of leftovers into a new meal.

Gelatin became a popular foundation of many meals during the 30s thanks to the fact that it was a good, but inexpensive, source of protein. According to the "The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America," close to one third of all cookbook recipes from this time period were gelatin based. Meals often consisted of rings of gelatin surrounding a smattering of random fruits, vegetables, eggs, olives, and more.

1940s: Frozen orange juice

Smith says that frozen food took off after World War II ended. Before this time period, refrigerators didn't have freezers that were large enough to store much of anything.

In 1946, a man named Jack Fox created the company Minute Maid, according to Smith. Minute Maid manufactured the first-ever frozen orange juice concentrate. This canned alternative was cheap, lasted a long time, and with the addition of of just water, consumers could have orange juice in minutes.

1950s: TV dinners

C.A. Swanson Co starting making TV dinners in 1950. The frozen meals featured turkey, and later chicken and beef, that only required a short amount of oven time before it was ready to eat. The dinners caught on quick. According to Smith, in 1956, Swanson sold a total of 13 million TV dinners.

Smith says the meals were modeled after airline meals, which were served in aluminum trays, allowing them to be heated up and served quickly. The meals also coincided with TV's rise in popularity, hence their name.

1960s: Beef Wellington

According to Smith, this extravagant dish of beef covered in foie gras or mushrooms and baked in a puff pastry became popular party fare in the '60s. It served as evidence that the hostess who was serving it was high class.

Despite the fact that many people think the dish is named after an English Duke, the recipe was far more popular in America than in England. It was even featured in the "White House Cookbook" in 1968.

1970s: Smoothies

Although smoothies were invented during the 1930s (when the blender first came out), Smith says that smoothies only really gained significant popularity in the '70s. Vegetarians had caught onto the trend earlier, in the '60s, but the fruity, blended beverage didn't gain mass appeal until it hit malls in the '70s. Smoothies then had a comeback in the early 2000s.

1980s: Jell-O Pudding Pops

Along with the popularization of the term "comfort food," the '80s saw a rise in sweet snacks like Jell-O Pudding Pops. The pops were advertised as "frozen pudding on a stick" that was made with 60% skim milk.

Bill Cosby was the face and voice behind this frozen snack, which, to the dismay of countless people, was discontinued in the '90s (although Popsicle brought them back in 2004). Another sweet snack that marked the '80s were Fruit Roll Ups.

1990s: Lunchables

Every school kid's dream lunch, Lunchables were DIY lunch kits that allowed you to build your own pizza or simply enjoy some crackers and cheese. The packages included ingredients from popular brands like shredded Kraft cheese (Lunchables were manufactured by Kraft Heinz) and Ritz crackers.

Aside from the fact that they consisted largely of heavily-processed food, Lunchables gave busy parents a way around having to pack their child a brown bag lunch.

2000s: Cupcakes

Cupcakes have been around for a while, but it wasn't until the first decade of the 2000s that the dessert experienced a true boom in popularity. Sprinkles, one of the first cupcake bakeries, opened in Beverly Hills in 2005. Four years later, Baked By Melissa started selling the tasty, bite-sized cupcakes they're now known for. That same year, the first episode of "Cupcake Wars" aired, a baking competition reality show in which contestants competed to make the best cupcake.

2010s: Kale

The past several years have been marked by a number of health food trends, including a shift towards salads and grain based bowls. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


This is the most iconic American food from every decade

It's hard to believe that there was time when gelatin-based salads were a popular meal, but it's true.

Plenty of foods we now consider weird were once mainstays in the American diet.

We spoke with food historian and author of "Food in America," Andrew F. Smith, and did some of our own research to find the foods that were iconic throughout the last 11 decades.

Keep scrolling to see some of the foods that defined the past 100 years.

1910s: Cracker Jack

According to Smith, Cracker Jack was the first commercial snack food. The caramel-coated popcorn and peanut mix launched in 1896, and by 1916 it was the largest-selling snack food in the world.

1920s: Candy bars

The 1920s brought on Prohibition, but it also brought on the advent of Mars Company, according to Smith. The company was founded in 1922, and created Milky Way in 1923. It went on to create Snickers — which has since remained the most popular candy bar in the US — and Three Musketeers in the early 1930s.

Other candy bars invented during the '20s include Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar, and Babe Ruth.

1930s: Congealed salads and casseroles

The Great Depression changed the way that women cooked. Because many women had jobs during this time period, efficiency became a main priority in the kitchen. Casseroles — like green bean and tuna noodle — were easy to prepare and served as a creative way to repurpose all kinds of leftovers into a new meal.

Gelatin became a popular foundation of many meals during the 30s thanks to the fact that it was a good, but inexpensive, source of protein. According to the "The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America," close to one third of all cookbook recipes from this time period were gelatin based. Meals often consisted of rings of gelatin surrounding a smattering of random fruits, vegetables, eggs, olives, and more.

1940s: Frozen orange juice

Smith says that frozen food took off after World War II ended. Before this time period, refrigerators didn't have freezers that were large enough to store much of anything.

In 1946, a man named Jack Fox created the company Minute Maid, according to Smith. Minute Maid manufactured the first-ever frozen orange juice concentrate. This canned alternative was cheap, lasted a long time, and with the addition of of just water, consumers could have orange juice in minutes.

1950s: TV dinners

C.A. Swanson Co starting making TV dinners in 1950. The frozen meals featured turkey, and later chicken and beef, that only required a short amount of oven time before it was ready to eat. The dinners caught on quick. According to Smith, in 1956, Swanson sold a total of 13 million TV dinners.

Smith says the meals were modeled after airline meals, which were served in aluminum trays, allowing them to be heated up and served quickly. The meals also coincided with TV's rise in popularity, hence their name.

1960s: Beef Wellington

According to Smith, this extravagant dish of beef covered in foie gras or mushrooms and baked in a puff pastry became popular party fare in the '60s. It served as evidence that the hostess who was serving it was high class.

Despite the fact that many people think the dish is named after an English Duke, the recipe was far more popular in America than in England. It was even featured in the "White House Cookbook" in 1968.

1970s: Smoothies

Although smoothies were invented during the 1930s (when the blender first came out), Smith says that smoothies only really gained significant popularity in the '70s. Vegetarians had caught onto the trend earlier, in the '60s, but the fruity, blended beverage didn't gain mass appeal until it hit malls in the '70s. Smoothies then had a comeback in the early 2000s.

1980s: Jell-O Pudding Pops

Along with the popularization of the term "comfort food," the '80s saw a rise in sweet snacks like Jell-O Pudding Pops. The pops were advertised as "frozen pudding on a stick" that was made with 60% skim milk.

Bill Cosby was the face and voice behind this frozen snack, which, to the dismay of countless people, was discontinued in the '90s (although Popsicle brought them back in 2004). Another sweet snack that marked the '80s were Fruit Roll Ups.

1990s: Lunchables

Every school kid's dream lunch, Lunchables were DIY lunch kits that allowed you to build your own pizza or simply enjoy some crackers and cheese. The packages included ingredients from popular brands like shredded Kraft cheese (Lunchables were manufactured by Kraft Heinz) and Ritz crackers.

Aside from the fact that they consisted largely of heavily-processed food, Lunchables gave busy parents a way around having to pack their child a brown bag lunch.

2000s: Cupcakes

Cupcakes have been around for a while, but it wasn't until the first decade of the 2000s that the dessert experienced a true boom in popularity. Sprinkles, one of the first cupcake bakeries, opened in Beverly Hills in 2005. Four years later, Baked By Melissa started selling the tasty, bite-sized cupcakes they're now known for. That same year, the first episode of "Cupcake Wars" aired, a baking competition reality show in which contestants competed to make the best cupcake.

2010s: Kale

The past several years have been marked by a number of health food trends, including a shift towards salads and grain based bowls. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


This is the most iconic American food from every decade

It's hard to believe that there was time when gelatin-based salads were a popular meal, but it's true.

Plenty of foods we now consider weird were once mainstays in the American diet.

We spoke with food historian and author of "Food in America," Andrew F. Smith, and did some of our own research to find the foods that were iconic throughout the last 11 decades.

Keep scrolling to see some of the foods that defined the past 100 years.

1910s: Cracker Jack

According to Smith, Cracker Jack was the first commercial snack food. The caramel-coated popcorn and peanut mix launched in 1896, and by 1916 it was the largest-selling snack food in the world.

1920s: Candy bars

The 1920s brought on Prohibition, but it also brought on the advent of Mars Company, according to Smith. The company was founded in 1922, and created Milky Way in 1923. It went on to create Snickers — which has since remained the most popular candy bar in the US — and Three Musketeers in the early 1930s.

Other candy bars invented during the '20s include Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar, and Babe Ruth.

1930s: Congealed salads and casseroles

The Great Depression changed the way that women cooked. Because many women had jobs during this time period, efficiency became a main priority in the kitchen. Casseroles — like green bean and tuna noodle — were easy to prepare and served as a creative way to repurpose all kinds of leftovers into a new meal.

Gelatin became a popular foundation of many meals during the 30s thanks to the fact that it was a good, but inexpensive, source of protein. According to the "The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America," close to one third of all cookbook recipes from this time period were gelatin based. Meals often consisted of rings of gelatin surrounding a smattering of random fruits, vegetables, eggs, olives, and more.

1940s: Frozen orange juice

Smith says that frozen food took off after World War II ended. Before this time period, refrigerators didn't have freezers that were large enough to store much of anything.

In 1946, a man named Jack Fox created the company Minute Maid, according to Smith. Minute Maid manufactured the first-ever frozen orange juice concentrate. This canned alternative was cheap, lasted a long time, and with the addition of of just water, consumers could have orange juice in minutes.

1950s: TV dinners

C.A. Swanson Co starting making TV dinners in 1950. The frozen meals featured turkey, and later chicken and beef, that only required a short amount of oven time before it was ready to eat. The dinners caught on quick. According to Smith, in 1956, Swanson sold a total of 13 million TV dinners.

Smith says the meals were modeled after airline meals, which were served in aluminum trays, allowing them to be heated up and served quickly. The meals also coincided with TV's rise in popularity, hence their name.

1960s: Beef Wellington

According to Smith, this extravagant dish of beef covered in foie gras or mushrooms and baked in a puff pastry became popular party fare in the '60s. It served as evidence that the hostess who was serving it was high class.

Despite the fact that many people think the dish is named after an English Duke, the recipe was far more popular in America than in England. It was even featured in the "White House Cookbook" in 1968.

1970s: Smoothies

Although smoothies were invented during the 1930s (when the blender first came out), Smith says that smoothies only really gained significant popularity in the '70s. Vegetarians had caught onto the trend earlier, in the '60s, but the fruity, blended beverage didn't gain mass appeal until it hit malls in the '70s. Smoothies then had a comeback in the early 2000s.

1980s: Jell-O Pudding Pops

Along with the popularization of the term "comfort food," the '80s saw a rise in sweet snacks like Jell-O Pudding Pops. The pops were advertised as "frozen pudding on a stick" that was made with 60% skim milk.

Bill Cosby was the face and voice behind this frozen snack, which, to the dismay of countless people, was discontinued in the '90s (although Popsicle brought them back in 2004). Another sweet snack that marked the '80s were Fruit Roll Ups.

1990s: Lunchables

Every school kid's dream lunch, Lunchables were DIY lunch kits that allowed you to build your own pizza or simply enjoy some crackers and cheese. The packages included ingredients from popular brands like shredded Kraft cheese (Lunchables were manufactured by Kraft Heinz) and Ritz crackers.

Aside from the fact that they consisted largely of heavily-processed food, Lunchables gave busy parents a way around having to pack their child a brown bag lunch.

2000s: Cupcakes

Cupcakes have been around for a while, but it wasn't until the first decade of the 2000s that the dessert experienced a true boom in popularity. Sprinkles, one of the first cupcake bakeries, opened in Beverly Hills in 2005. Four years later, Baked By Melissa started selling the tasty, bite-sized cupcakes they're now known for. That same year, the first episode of "Cupcake Wars" aired, a baking competition reality show in which contestants competed to make the best cupcake.

2010s: Kale

The past several years have been marked by a number of health food trends, including a shift towards salads and grain based bowls. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


This is the most iconic American food from every decade

It's hard to believe that there was time when gelatin-based salads were a popular meal, but it's true.

Plenty of foods we now consider weird were once mainstays in the American diet.

We spoke with food historian and author of "Food in America," Andrew F. Smith, and did some of our own research to find the foods that were iconic throughout the last 11 decades.

Keep scrolling to see some of the foods that defined the past 100 years.

1910s: Cracker Jack

According to Smith, Cracker Jack was the first commercial snack food. The caramel-coated popcorn and peanut mix launched in 1896, and by 1916 it was the largest-selling snack food in the world.

1920s: Candy bars

The 1920s brought on Prohibition, but it also brought on the advent of Mars Company, according to Smith. The company was founded in 1922, and created Milky Way in 1923. It went on to create Snickers — which has since remained the most popular candy bar in the US — and Three Musketeers in the early 1930s.

Other candy bars invented during the '20s include Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar, and Babe Ruth.

1930s: Congealed salads and casseroles

The Great Depression changed the way that women cooked. Because many women had jobs during this time period, efficiency became a main priority in the kitchen. Casseroles — like green bean and tuna noodle — were easy to prepare and served as a creative way to repurpose all kinds of leftovers into a new meal.

Gelatin became a popular foundation of many meals during the 30s thanks to the fact that it was a good, but inexpensive, source of protein. According to the "The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America," close to one third of all cookbook recipes from this time period were gelatin based. Meals often consisted of rings of gelatin surrounding a smattering of random fruits, vegetables, eggs, olives, and more.

1940s: Frozen orange juice

Smith says that frozen food took off after World War II ended. Before this time period, refrigerators didn't have freezers that were large enough to store much of anything.

In 1946, a man named Jack Fox created the company Minute Maid, according to Smith. Minute Maid manufactured the first-ever frozen orange juice concentrate. This canned alternative was cheap, lasted a long time, and with the addition of of just water, consumers could have orange juice in minutes.

1950s: TV dinners

C.A. Swanson Co starting making TV dinners in 1950. The frozen meals featured turkey, and later chicken and beef, that only required a short amount of oven time before it was ready to eat. The dinners caught on quick. According to Smith, in 1956, Swanson sold a total of 13 million TV dinners.

Smith says the meals were modeled after airline meals, which were served in aluminum trays, allowing them to be heated up and served quickly. The meals also coincided with TV's rise in popularity, hence their name.

1960s: Beef Wellington

According to Smith, this extravagant dish of beef covered in foie gras or mushrooms and baked in a puff pastry became popular party fare in the '60s. It served as evidence that the hostess who was serving it was high class.

Despite the fact that many people think the dish is named after an English Duke, the recipe was far more popular in America than in England. It was even featured in the "White House Cookbook" in 1968.

1970s: Smoothies

Although smoothies were invented during the 1930s (when the blender first came out), Smith says that smoothies only really gained significant popularity in the '70s. Vegetarians had caught onto the trend earlier, in the '60s, but the fruity, blended beverage didn't gain mass appeal until it hit malls in the '70s. Smoothies then had a comeback in the early 2000s.

1980s: Jell-O Pudding Pops

Along with the popularization of the term "comfort food," the '80s saw a rise in sweet snacks like Jell-O Pudding Pops. The pops were advertised as "frozen pudding on a stick" that was made with 60% skim milk.

Bill Cosby was the face and voice behind this frozen snack, which, to the dismay of countless people, was discontinued in the '90s (although Popsicle brought them back in 2004). Another sweet snack that marked the '80s were Fruit Roll Ups.

1990s: Lunchables

Every school kid's dream lunch, Lunchables were DIY lunch kits that allowed you to build your own pizza or simply enjoy some crackers and cheese. The packages included ingredients from popular brands like shredded Kraft cheese (Lunchables were manufactured by Kraft Heinz) and Ritz crackers.

Aside from the fact that they consisted largely of heavily-processed food, Lunchables gave busy parents a way around having to pack their child a brown bag lunch.

2000s: Cupcakes

Cupcakes have been around for a while, but it wasn't until the first decade of the 2000s that the dessert experienced a true boom in popularity. Sprinkles, one of the first cupcake bakeries, opened in Beverly Hills in 2005. Four years later, Baked By Melissa started selling the tasty, bite-sized cupcakes they're now known for. That same year, the first episode of "Cupcake Wars" aired, a baking competition reality show in which contestants competed to make the best cupcake.

2010s: Kale

The past several years have been marked by a number of health food trends, including a shift towards salads and grain based bowls. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


This is the most iconic American food from every decade

It's hard to believe that there was time when gelatin-based salads were a popular meal, but it's true.

Plenty of foods we now consider weird were once mainstays in the American diet.

We spoke with food historian and author of "Food in America," Andrew F. Smith, and did some of our own research to find the foods that were iconic throughout the last 11 decades.

Keep scrolling to see some of the foods that defined the past 100 years.

1910s: Cracker Jack

According to Smith, Cracker Jack was the first commercial snack food. The caramel-coated popcorn and peanut mix launched in 1896, and by 1916 it was the largest-selling snack food in the world.

1920s: Candy bars

The 1920s brought on Prohibition, but it also brought on the advent of Mars Company, according to Smith. The company was founded in 1922, and created Milky Way in 1923. It went on to create Snickers — which has since remained the most popular candy bar in the US — and Three Musketeers in the early 1930s.

Other candy bars invented during the '20s include Butterfinger, Mounds, Reese's Peanut Butter Cups, Mr. Goodbar, and Babe Ruth.

1930s: Congealed salads and casseroles

The Great Depression changed the way that women cooked. Because many women had jobs during this time period, efficiency became a main priority in the kitchen. Casseroles — like green bean and tuna noodle — were easy to prepare and served as a creative way to repurpose all kinds of leftovers into a new meal.

Gelatin became a popular foundation of many meals during the 30s thanks to the fact that it was a good, but inexpensive, source of protein. According to the "The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America," close to one third of all cookbook recipes from this time period were gelatin based. Meals often consisted of rings of gelatin surrounding a smattering of random fruits, vegetables, eggs, olives, and more.

1940s: Frozen orange juice

Smith says that frozen food took off after World War II ended. Before this time period, refrigerators didn't have freezers that were large enough to store much of anything.

In 1946, a man named Jack Fox created the company Minute Maid, according to Smith. Minute Maid manufactured the first-ever frozen orange juice concentrate. This canned alternative was cheap, lasted a long time, and with the addition of of just water, consumers could have orange juice in minutes.

1950s: TV dinners

C.A. Swanson Co starting making TV dinners in 1950. The frozen meals featured turkey, and later chicken and beef, that only required a short amount of oven time before it was ready to eat. The dinners caught on quick. According to Smith, in 1956, Swanson sold a total of 13 million TV dinners.

Smith says the meals were modeled after airline meals, which were served in aluminum trays, allowing them to be heated up and served quickly. The meals also coincided with TV's rise in popularity, hence their name.

1960s: Beef Wellington

According to Smith, this extravagant dish of beef covered in foie gras or mushrooms and baked in a puff pastry became popular party fare in the '60s. It served as evidence that the hostess who was serving it was high class.

Despite the fact that many people think the dish is named after an English Duke, the recipe was far more popular in America than in England. It was even featured in the "White House Cookbook" in 1968.

1970s: Smoothies

Although smoothies were invented during the 1930s (when the blender first came out), Smith says that smoothies only really gained significant popularity in the '70s. Vegetarians had caught onto the trend earlier, in the '60s, but the fruity, blended beverage didn't gain mass appeal until it hit malls in the '70s. Smoothies then had a comeback in the early 2000s.

1980s: Jell-O Pudding Pops

Along with the popularization of the term "comfort food," the '80s saw a rise in sweet snacks like Jell-O Pudding Pops. The pops were advertised as "frozen pudding on a stick" that was made with 60% skim milk.

Bill Cosby was the face and voice behind this frozen snack, which, to the dismay of countless people, was discontinued in the '90s (although Popsicle brought them back in 2004). Another sweet snack that marked the '80s were Fruit Roll Ups.

1990s: Lunchables

Every school kid's dream lunch, Lunchables were DIY lunch kits that allowed you to build your own pizza or simply enjoy some crackers and cheese. The packages included ingredients from popular brands like shredded Kraft cheese (Lunchables were manufactured by Kraft Heinz) and Ritz crackers.

Aside from the fact that they consisted largely of heavily-processed food, Lunchables gave busy parents a way around having to pack their child a brown bag lunch.

2000s: Cupcakes

Cupcakes have been around for a while, but it wasn't until the first decade of the 2000s that the dessert experienced a true boom in popularity. Sprinkles, one of the first cupcake bakeries, opened in Beverly Hills in 2005. Four years later, Baked By Melissa started selling the tasty, bite-sized cupcakes they're now known for. That same year, the first episode of "Cupcake Wars" aired, a baking competition reality show in which contestants competed to make the best cupcake.

2010s: Kale

The past several years have been marked by a number of health food trends, including a shift towards salads and grain based bowls. This shift, as well as an increase in popularity in farmers' markets and the fresh produce found there, has led to kale's reign as the health food of the moment. Kale Caesar salads have become commonplace on many a restaurant menu, and people have taken to wearing shirts emblazoned with "Kale" or "eat more kale."

NOW WATCH: The Chef'n LooseLeaf de-leafs greens like kale

Subscribe to INSIDER on YouTube for more great videos!


Voir la vidéo: How to make an INSTAGRAM PUZZLE feed with Canva - FREE, fun and easy! (Décembre 2021).